le collier de perles

Publié le par myosotis

Le collier de perles
Elle avait presque 5 ans... une petite fille radieuse aux boucles blondes.  Elle attendait avec sa mère près de la caisse du magasin. Elle aperçut un joli collier de perles blanches dans une petite boîte rose en aluminium. "S'il te plaît maman. Je le veux ! S'il te plaît, maman, s'il te plaît !" Rapidement, la mère regarda au dos de la boîte et fixa les  yeux de sa petite fille dont le visage en disait long. « Si vraiment tu le veux ce collier, je vais penser à certaines tâches que tu pourrais faire à la maison et en un rien de temps, tu pourras épargner assez d'argent pour pouvoir te l'acheter toi-même ».  Aussitôt arrivée à la maison, la fillette vida sa tirelire et compta... 1, 5,  10 gros sous. Après le souper, elle fit plus que sa part et elle alla même chez la voisine pour lui demander si elle pouvait ramasser les pissenlits pour  quelques pièces.
À son anniversaire, sa grand-mère lui donna  aussi un peu d’argent et enfin elle  avait suffisamment  pour acheter le collier.   Et c’est ce qu’elle fit. Qu'elle l'aimait son collier!  Elle était si fière !  Elle le portait partout, et même dans son lit.
Chaque soir, quand le temps de se coucher approchait, son papa interrompait ses occupations, venait dans sa chambre et lui lisait une histoire. Un soir comme il finissait l'histoire, il lui demanda :
- "Est-ce que tu aimes Papa ?»
- "Oh oui Papa, tu sais que je t’aime beaucoup!"
- "Si tu m'aimes, pourrais tu me donner ton collier de perles".
- "Oh Papa, pas mes perles, mais tu peux avoir Princesse, le cheval blanc de ma collection celui avec une queue rose.  Tu sais  Papa, celui que tu m'as donné?  C'est mon préféré!"
- "C'est correct ma chérie, Je t’aime  si fort.  Bonne nuit."
 Quelques soirs après, pendant que son père entrait dans la chambre, la petite fille  était assise sur son lit avec ses jambes croisées à l'indienne. Comme il s'approchait, il remarqua que son menton tremblait et qu'une larme silencieuse descendait le long de sa joue. "Qu'est-ce qui se passe ?  Qu'est-ce qui ne va pas?" Elle ne dit rien mais leva sa petite main vers celle se son père. Alors qu'elle l'ouvrait, il y avait son petit collier de perles. Avec un petit tremblement, finalement elle dit: "Tiens Papa, c'est pour toi." Les larmes aux yeux, le Papa   prit d'une main le collier de perles   et de l'autre main, fouilla dans sa poche et sortit un coffret bleu en velours  contenant non pas un collier de perles en plastique, mais un collier de vraies perles et il le donna à sa petite fille émerveillée !
Tout ce que son papa attendait c'était qu'elle lui abandonne le collier qui ne valait rien pour lui donner un vrai trésor. 
 
Dieu, tel un Père aimant, attend que nous lui donnions les choses que nous estimons énormément dans notre vie, les choses qui dans le fond ne valent pas ce que nous croyons, et en échange Il veut nous donner des trésors inestimables !
Celui qui voudra garder sa vie la perdra;
mais celui qui perdra sa vie pour moi
la retrouvera (Matt 10.39).
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michelle 25/07/2007 22:08

quand je lis cette histoire, je me dis que moi je n'avais rien de beau a donner a Dieu quand je suis venue vers Lui.. Mais vraiment.
Pourtant il a bien voulu de moi quand meme.
Si un jour j'ai quelque chose; comme j'aimerais savoir faire comme cette petite fille.
Mon Dieu, donne-moi de savoir le faire un jour !