le violon

Publié le par myosotis

                                                                       Photo: Laurent Graffion

De passage dans une grande ville, un violoniste célèbre publia qu'il donnerait un concert avec un Stradivarius. Il fit salle comble. Beaucoup étaient venus pour voir le violon autant que l'instrumentiste.

Dès les premières notes, l'auditoire fut étonné par la virtuosité du violoniste. A la fin du deuxième morceau, cet homme, à la stupeur de tous, brisa l'instrument sur ses genoux et quitta la scène. Les auditeurs pensaient qu'il avait perdu la raison.

Alors le directeur du théâtre se présenta au public et s'efforça de calmer les esprits :

« Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, ne soyez pas inquiets, car le violoniste ne s'est pas encore servi du stradivarius. Le crincrin qu'il vient de briser ne valait que quelques francs. »

Le virtuose réapparut, muni cette fois d'un reluisant Stradivarius. Après avoir exécuté une première œuvre avec ce bijou, il s'arrêta et demanda qui, dans la salle, avait remarqué la différence entre les deux instruments. Seules quelques mains se levèrent.

Il déclara alors à la foule :

« Je voulais démontrer que ce n'est pas tellement l'instrument qui fait la musique, mais l'instrumentiste. »

à Méditer : Dieu sait faire une symphonie avec les instruments les plus insignifiants. Quelle que soit ce que nous pensons  être, laissons Dieu, qui nous aime tels que nous sommes, faire de nous des  instruments de bénédiction !   

L’instrument n’est rien et ne peut rien faire sans l’instrumentiste !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Framboise 18/09/2008 17:20

Je suis bluffée...Miosotys est un de mes pseudos préférés, que j'utilise sur d'autres sites, car c'est une jolie fleur et la fleur du souvenir... tu écris bien, j'aime beaucoup cette morale.